Informations supplémentaires

bd illus
jusquici couv















JUSQU'ICI, TOUT VA BIEN
Novák Jan ET Jaromír 99
 
Traduction : Christine Laferrière
 
ISBN :978-2-917897-57-7/ parution le 26 Février 2021
272 p / 17 x 24 cm / 25 €
 

Couverture cartonnée


EXTRAIT              

Une épopée passionnante à suspense des frères Mašín en période de Guerre froide.  Cinq hommes décident de prendre les armes contre le régime arbitraire tchécoslovaque, et tiennent tête à vingt mille soldats de la Volkspolizei d'Allemagne de l'Est armés jusqu'aux dents. À l'issue d'une lutte effrénée, ils réussissent finalement à passer en territoire libre, à Berlin Ouest.




Des héros ou des assassins ? C’est cette question qui plane depuis plus d’un demi-siècle sur les frères Ctirad et Josef Mašín qui se sont lancés, au début des années 1950, dans une lutte sans merci contre le régime arbitraire en Tchécoslovaquie. Pour une partie de la population tchèque, ce sont des héros qui se sont engagés dans la lutte légitime pour la liberté. Pour une autre partie, ce sont des assassins qui ont tué lors de leurs activités subversives plusieurs personnes innocentes. La bande dessinée Jusqu’ici, tout va bien («Zatím dobrý») peut donc être considérée, entre autres, comme une contribution à cette polémique passionnée qui n’en finit pas. (...)
Les frères Ctirad (1930-2011) et Josef Mašín (1932) sont nés dans la famille de l’officier Josef Mašín (1896-1942). Ancien légionnaire tchécoslovaque en Russie, Josef Mašín père n’a jamais accepté l’occupation de son pays par les nazis allemands. Entré dans la résistance, il réussit avec ses compagnons à nuire gravement à l’occupant allemand jusqu’à son arrestation en 1941. Il supporte héroïquement les tortures et il est exécuté en 1942. Ses deux fils, Ctirad et Josef, continueront dans sa voie. Décorés par le président Beneš en 1945 pour le courage dont ils ont fait preuve pendant la guerre, ils entrent dans l’opposition contre le régime totalitaire imposé dans leur pays par les communistes en 1948. A l’image de leur père, ils créent avec quelques amis un groupe clandestin qui procède à des opérations subversives entre 1951 et 1953, c’est-à-dire dans les années de la pire terreur stalinienne. En 1953, Ctirad, Josef et leur ami Milan Paumer réussissent après une série d’aventures quasi incroyables à se frayer un chemin, par les armes, à travers l’Allemagne de l’Est et à se réfugier à Berlin-Ouest. 20 000 membres de la police est-allemande et de l’Armée soviétique sont mobilisés pour leur barrer le chemin mais rien ne pourra les arrêter. Jan Novák constate :« Très jeunes, très effrontés, élevés déjà dans leur famille à ne pas avoir peur, Ctirad et Josef se mesuraient l’un avec l’autre. Et tout cela leur a permis de surmonter des situations que presque personne n’aurait surmontées. » Václav Richter

https://francais.radio.cz/les-freres-masin-des-heros-entre-la-gloire-et-lopprobre-8141475

      







Dessinateur, Jaromír 99, de son vrai nom Jaromír Švejdík, musicien et dessinateur, édité chez Presque lune en 2014 pour la trilogie Alois Nebel, il est le coscénariste et le plasticien de son adaptation au cinéma (2011), qui a obtenu le Prix du cinéma européen du meilleur film d’animation. Il a adapté le roman Le Château de Franz Kakfa en bande dessinée (2013), travail pour lequel il a été nominé aux prestigieux prix Eisner. Il réalise Zatopek en collaboration avec Jan Novák (2018). Jaromír 99 vit et travaille à Prague.

Scénariste, Jan Novák est un écrivain, scénariste et dramaturge tchéco-américain. Jusqu’ici tout va bien est tiré de son roman documentaire "Zatím dobrý" qui a reçu le prestigieux prix Magnesia Litera du meilleur livre de l’année 2005 en République tchèque.