Informations supplémentaires

bd illus
seabrook couv















L'Abominable M. SEABROOK
Joe Ollmann

Traduction : Martin Richet

ISBN :978-2-917897-35-5/ parution le 09 novembre 2018
320 p / 17 x 24 cm / 26 € 
Couverture cartonnée


Extrait                              


Au début du XXe siècle, il était très en vogue, pour un journaliste issu de la bourgeoisie, d’écrire ses frasques ou ses aventures dans des pays exotiques. William Seabrook était le précurseur de cette tendance et n’hésitait pas à participer à des cérémonies vaudoues à Haïti, à traverser le Sahara à dos de chameau, à discuter avec des rois cannibales de Côte d’Ivoire ou à goûter de la viande humaine volée par une connaissance travaillant dans une morgue parisienne. Mais l’écrivain était un alcoolique invétéré et notoire, profondément obsédé par le sadomasochisme et les soi-disant propriétés mystiques de la douleur. C’est sans état d’âme qu'il choquait la bonne société, en pratiquant le bondage avec de jeunes femmes qui se retrouvaient parfois ficelées comme des rôtis.
Même s’il côtoyait de nombreux artistes et écrivains illustres de son époque tels Aleister Crowley, Man Ray ou James Joyce, les dernières années de sa vie il sombrait peu à peu dans l’oubli, laissant probablement derrière lui son rêve de devenir un grand écrivain.








Joe Ollman est un auteur de bande dessinée et graphiste qui vit à Hamilton dans le sud Ontario au Canada mais passe son temps entre Montréal, Québec et Hamilton. Il est notamment le créateur de la série de micro-livres « Wag! », publiée depuis plus de dix ans. Il est également l’auteur de nouvelles en bande dessinée « Chewing on Tinfoil » (2001) publiées par Insomniac press qui a connu un grand succès, et a participé à plusieurs ouvrages de la série d’anthologie «Graphic Classics». Il a notamment adapté seul «Dracula» de Bram Stoker et « e Premature Burial» d’Edgar Allan Poe.
Joe Ollmann a reçu le premier prix Doug Wright Award du meilleur livre en 2007 pour sa bande dessinée « is Will All End in Tears» (Insomniac Press) et Midlife a été nominé (Drawn and Quaterly) en 2012 pour ce même prix.